La réathlétisation ou réhabilitation sportive

Qu’est-ce que la réathlétisation ?

La réathlétisation correspond à une phase de remise en forme physique souvent encadrée par les médecins, les kinésithérapeutes, les préparateurs physiques, certains coachs et parfois les ostéopathes.
Durant cette phase, l’athlète a des exercices très individualisés tenant compte de ses paramètres physiologiques, morphologiques et surtout des caractéristiques de sa blessure ou de sa chirurgie.
Le but est de retrouver son état de forme physique d’avant blessure voire “meilleur”.
Cet encadrement peut être complété par l’intervention d’un nutritionniste et d’un pschychothérapeute. La “réathlétisation mentale” est souvent nécessaire ( ex : post LCA seulement 38 % des athlètes reprennent le sport au même niveau alors que 92% des athlètes ont retrouvés toutes les capacités fonctionnelles de leur genou. A.Gerometta)
Cette réathlétisation est principalement effectuée post-blessure (post-consolidation), mais peut être faite au plus tôt sur des zones du corps non touchées, mais jugées faibles ou à risques.

Cela consiste à quoi?

  • Renforcer les muscles courts dits ‘de postures’ (souvent délaissés),
  • Travailler la proprioception, l’équilibre, le gainage en position fonctionnel/geste sportif,
  • Réapprendre et/ ou apprendre dans certains cas les mouvements basiques (ex :la marche, fente, squat),
  • Perfectionner les gestes sportifs de base (course, saut).

Une fois les premiers points acquis et avec le feu vert médical, nous pourrons envisager un travail avec le préparateur physique et les coachs qui reprendront les gestes et les mouvements sportifs spécifiques sur de bonnes bases.
La plupart du temps, les sportifs blessés reprennent leur spécificité sportive trop vite sans avoir ré-appris les mouvements ou gestes basiques et cela entraine des rechutes car les bases ne sont pas solides.

Qui peut demander une prise en charge?

  • Le sportif lui même.
  • Un médecin et/ou un kinésithérapeute dans le cas d’une prise en charge post-traumatique ou chirurgicale.
  • Un entraîneur ou coach.
  • Un agent de joueur.

Dans le cas d’une demande post-blessure ou chirurgicale besoin d’une prescription médicale ou paramédicale (un kinésithérapeute ).

⚠️ La prescription médicale n’ouvre pas le droit au remboursement de la sécurité sociale.

La réathlétisation est un acte non-remboursable mais certaines mutuelles peuvent prendre en charge une partie.

Dėroulement d’une prise en charge

Chaque prise en charge est individualisée en fonction d’un bilan initial, qui va nous permettre de constater:

  • Les capacités et besoins de l’athlète (points forts, points faibles)
  • Les raideurs articulaires
  • Les déséquilibres musculaires
  • Les asymétries cinématiques (mouvements screening)

Qui peuvent compromettre la performance et engendrer des risques de blessures.