La reprogrammation neuro-motrice

Les méthodes de reprogrammation neuro-motrice permettent de replacer la contraction musculaire dans son contexte physiologique et de restituer un groupe musculaire réellement efficace et adapté à sa fonction. Parmi ces techniques, on retrouve la rééducation dite « proprioceptive ».

A partir de « capteurs » situés en particulier au niveau des articulations, des ligaments, des tendons, le système proprioceptif permet, lors d’un déséquilibre, un rattrapage rapide et une protection des articulations. Lorsqu’il est perturbé, après une entorse par exemple, la rééducation, utilisant souvent des plans instables dans le protocole, permettra une récupération progressive de ces capacités.